Un jour «  type » dans le désert

germanflag frenchflag

La diane est entre 7h et 7h30 ( à cette heure là, il peut encore faire très frais. Après une toilette «  de chat », le petit déjeuner: pain frais cuit la veille, café, thé, confiture, fromage et huile d’olive. On discute ensuite de la distance à parcourir pour cette journée. On rassemble les affaires afin de les charger sur les dromadaires. Le départ se fait aux alentours des 8h, pour une distance de 15km ou plus, et ceci à pied ou en dromadaire pendant 4 à 5 heures.
Entre 12h et 13h, une petite pause pour un casse-croûte. Les dromadaires sont déchargées et les guides leurs attachent une corde entre les pieds pour qu’ils ne puissent pas partir trop loin. C’est le moment pour déguster un thé de menthe, ou aux herbes, bien sucré et accompagné de dattes, d’oranges, et de biscuits. La suite du repas consiste en une salade bien fraîche avec des tomates, concombres et carottes, avec du pain et, par exemple, des sardines en conserve. Puis c’est l’heure de la sieste.


Le programme de l’après-midi est au libre choix. Vous pouvez faire des petites excursions de votre propre choix et découvrir ainsi les environs ( mais n‘oubliez le chemin pour retrouver le campement). Il y a de très belles pierres à observer, ainsi que des restes de poteries et des fossiles. Vous pouvez aussi écrire, peindre, ou tenir un journal. Si quelqu’un préfère dormir un moment, on peut sans autre monter une tente. Si le vent se lève ou s’il devait pleuvoir, une grand tente de cuisine sera montée. L’après-midi Omar cuit le pain dans un four en terre ou dans un trou dans le sable. On ramasse aussi du bois pour le feu. Dans l’équipement, il y a un réchaud à gaz avec lequel on prépare, par exemple, du couscous et des légumes. Pendant les premiers deux ou trois jours des brochettes de bœufs seront grillées autours du feu. Pour boire, il y a du thé, éventuellement de l’eau minérale ou de l’eau de la fontaine qu’il faut filtrer soi-même.

 


Quand arrive la soirée, il est l’heure de préparer au mieux en enlevant les cailloux l’endroit ou l’en dormira. A 18h le soleil se couche et à 19h on prendra le souper. On s’éclaire aux bougies, avec des lampes de poches et grâce à la lune. Evidemment si du bois est trouvé, on peut également faire un feu. Vers les 20h30, les dromadaires sont ramenés au camp pour y passer la nuit. On leurs attache une jambes en haut, ainsi ils peuvent toujours se levés mais ne peuvent aller bien loin sur trois pattes. A 21h30, il est gentiment l’heure d’aller se coucher. Lorsque vous dormez à la belle étoile, le ciel absolument majestueux. Le silence est totale à pars le bruit des dromadaires au loin. Au cour de la nuit les températures baissent considérablement. Comme exemple, en janvier il fait durant la journée entre 25 et 30 degrés, mais la nuit la température peut tomber à 3 voire 0 degrés.

En haute!

Littérature:

© Kameltrekking Sahara